Mon apprentissage – mon avenir
Bienvenue. Un apprentissage commercial dans l’administration publique t’intéresse ? Ton enthousiasme nous fait grand plaisir. Sous le titre «Mon apprentissage – mon avenir», tu trouveras tout ce qu’il faut savoir sur l’apprentissage dans la branche Administration publique. Laura et Marc vont te donner un aperçu de leurs formations.

«Mon apprentissage – mon avenir» – regarde le film:
Mon apprentissage - mon avenir - Voir le film
«Mon apprentissage – mon avenir au sein de l’administration communale»

Marc: administration communale
J’ai décidé de suivre un apprentissage commercial au sein de l’administration communale. J’aime le travail pratique et j’apprécie de voir l’utilité de mon travail. Les services que je fournis m’amènent à prêter assistance aux citoyens. Au cours de ma formation, j’apprends à connaître les domaines d’activité les plus divers. Je rends service aux personnes qui font appel à nous sur le plan administratif, depuis la naissance jusqu’à la mort.

 

Notre commune se développe, on y construit beaucoup. Grâce à la procédure de permis de construire, j’accompagne le maître de l’œuvre depuis l’intention de construire jusqu’à l’autorisation d’acquisition. Si quelqu’un souhaite organiser une grande fête, je sais quelles autorisations sont nécessaires et je peux aussi les délivrer.

 

A l’administration des finances, il faut travailler minutieusement. Cela va de l’imputation de la facture à la comptabilisation et au classement, en passant par le paiement dans les délais. L’administration communale facture ses services. Je sais comment établir une facture dans les règles de l’art, comment passer en compte les rentrées de paiements et je sais ce que je dois faire lorsqu’une facture n’est pas payée.

 

Si un habitant sombre dans des difficultés économiques ou personnelles, je le mets en contact avec le service compétent, qui lui apportera un soutien très professionnel. Grâce à mes connaissances spécialisées, je conseille même ma famille, mes proches et mes amis lors de l’établissement de leur déclaration d’impôts. Les contacts avec nos services décentralisés – par exemple les services industriels, le poste de collecte des déchets spéciaux, les pompiers ou la police – enrichissent ma formation au quotidien. Grâce à des engagements de courte durée au sein de ces services décentralisés, je vois le nombre de tâches qu’une commune accomplit pour ses habitants.

 

Nous gardons une trace de bon nombre des prestations que nous avons fournies et des contacts que nous avons eus avec les habitants dans les archives à l’intention des futures générations. J’apporte volontiers ma contribution au bon fonctionnement de notre commune.

«Mon apprentissage – mon avenir au sein de l’administration cantonale»

Laura: administration cantonale

Je suis ma formation commerciale de trois ans au sein de l’administration cantonale.

 

J’ai opté pour cet apprentissage, car il offre la possibilité d’accomplir des travaux de nature pratique et de s’épanouir dans des lieux de formation très divers.

 

A l’école professionnelle, je vois ce qui se passe dans les coulisses et je découvre les enseignants sous un tout nouveau jour. Parallèlement, je suis responsable de l’établissement des attestations et des présentations PowerPoint qui sont utilisées dans l’enseignement scolaire. Nos clients sont d’autres jeunes qui, comme moi, effectuent un apprentissage. 

 

Je peux utiliser chaque jour les langues étrangères au centre d’appel de l’office de la circulation. A présent, je sais exactement comment obtenir un permis d’élève conducteur et comment réussir l’examen de conduite. Au guichet, je sers ceux de nos clients qui viennent chercher de nouvelles plaques d’immatriculation ou des attestations d’assurance. Je dois faire preuve d’un peu d’audace et garder mon sang-froid lorsque de nombreux clients me demandent tous quelque chose en même temps. Le soir, je suis contente, car j’éprouve la satisfaction d’avoir fourni à de nombreux citoyens des prestations de haute qualité. 

 

Au sein de l’administration cantonale, l’office de l’enseignement secondaire et de la formation professionnelle est chargé de l’approbation et du contrôle de tous les contrats d’apprentissage. Je reçois souvent des demandes de renseignements très diverses par téléphone. Par exemple : « Un apprenti a-t-il le droit d’avoir un emploi en parallèle de ses études le samedi ou le dimanche ? », ou : « Qu’en est-il du temps de travail stipulé dans les contrats ? » Je peux aider d’autres jeunes à faire valoir leurs droits et cela m’emplit de joie.

 

Les centres pour les enfants et les jeunes répartis dans les différentes régions assument une grande responsabilité sociale. Ici, je suis confrontée à des situations extrêmement exigeantes et cela me fait remarquer que les familles et les jeunes n’ont pas tous autant de chance que moi. Grâce à nos travailleurs sociaux, j’apprends énormément de choses sur les mesures qui sont prises dans l’intérêt et pour le bien des clients. Ainsi, j’ai déjà visité un foyer pour jeunes. J’ai aussi assisté à une discussion portant sur un budget.

 

Mais l’une des places de formation les plus intéressantes est assurément le ministère public. Nous sommes confrontés chaque jour à des cas sous enquête qui sont réels et qui ne se passent pas comme dans les films. La police cantonale accompagne des personnes à leur audition, pendant laquelle je dois parfois rédiger le procès-verbal et m’assieds à la même table que les accusés lors de leur interrogatoire. Ce travail m’a rendue plus mûre. Je sais maintenant précisément comment se déroulent de tels cas.

 

L’acte d’accusation ainsi que les rapports de police doivent être rédigés sans faute, ce qui me place toujours devant un grand défi et renforce mes capacités de concentration. Après mon apprentissage, peut-être que j’étudierai encore le droit, car ce domaine est très vaste et très intéressant.

 

Grâce au caractère très diversifié de ma formation, je suis bien préparée au quotidien professionnel. J’ai acquis une solide culture générale et de vastes connaissances spécialisées.

© 2019 Branche administration publique